Practical Approaches to Prescribing Physical Activity and Monitoring Exercise Intensity

Abstract

Regular physical activity helps to prevent heart disease, and reduces the risk of first or subsequent cardiovascular events. It is recommended that Canadian adults accumulate at least 150 minutes of moderate- to vigorous-intensity aerobic exercise per week, in bouts of 10 minutes or more, and perform muscle- and bone-strengthening activities at least 2 days per week. Individual exercise prescriptions can be developed using the frequency, intensity, time, and type principles. Increasing evidence suggests that high-intensity interval training is efficacious for a broad spectrum of heart health outcomes. Several practical approaches to prescribing and monitoring exercise intensity exist including: heart rate monitoring, the Borg rating of perceived exertion scale, the Talk Test, and, motion sensors. The Borg rating of perceived exertion scale matches a numerical value to an individual's perception of effort, and can also be used to estimate heart rate. The Talk Test, the level at which simple conversation is possible, can be used to monitor desired levels of moderate- to vigorous-intensity exercise. Motion sensors can provide users with practical and useful exercise training information to aid in meeting current exercise recommendations. These approaches can be used by the public, exercise scientists, and clinicians to easily and effectively guide physical activity in a variety of settings.


Résumé

L’activité physique régulière aide à prévenir les maladies du cœur et réduit le risque d’événements cardiovasculaires initiaux ou subséquents. On recommande aux adultes canadiens d’accumuler au moins 150 minutes d’activité physique aérobie d’intensité modérée à vigoureuse par semaine, par périodes de 10 minutes ou plus, et de pratiquer des activités de renforcement musculaire et osseux au moins 2 fois par semaine. Les prescriptions individuelles d’exercices peuvent être élaborées sur la base des principes de fréquence, d’intensité, de durée et de type. Les données probantes de plus en plus nombreuses suggèrent que l’entraînement par intervalles à haute intensité est efficace pour un large éventail de résultats en matière de santé cardiaque. Il existe plusieurs approches pratiques en matière de prescription et de surveillance de l’intensité de l’exercice, dont la surveillance de la fréquence cardiaque, la notation sur l’échelle de perception de l’effort de Borg, le test de la parole et les capteurs de mouvement. La notation sur l’échelle de perception de Borg correspond à une valeur numérique de la perception individuelle de l’effort, qui peut également être utilisé pour estimer la fréquence cardiaque. Le test de la parole, c’est-à-dire la possibilité de tenir une conversation simple, peut être utilisé pour atteindre les niveaux visés d’activité physique d’intensité modérée à vigoureuse. Les capteurs de mouvement peuvent fournir aux utilisateurs des informations pratiques et utiles sur l’entraînement à l’effort pour les aider à se conformer aux recommandations actuelles en matière d’activité physique. Ces approches peuvent être utilisées par le public, et par les scientifiques et les cliniciens de l’activité physique pour guider facilement et efficacement l’activité physique dans des cadres variés.

See page 7 for disclosure information.

Corresponding author: Dr Jennifer L. Reed, University of Ottawa Heart Institute, 40 Ruskin St, Ottawa, Ontario K1Y 4W7, Canada. Tel.: +1-613-761-5284; fax: +1-613-761-5238.

Autor / Fonte:Jennifer L Reed, Andrew L Pipe Canadian Journal of Cardiology 2015 December 29
Link: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0828282X15016955