Assessment of premature ventricular beats in athletes. Étude des extrasystoles ventriculaires chez l´athlète

Abstract

Introduction

Premature ventricular complexes (PVC) are generally considered as a benign electrocardiographic abnormality in the athletic population. However it may be indicative of underlying heart disease which may increase the risk of sudden death. This implies the need for cardiological evaluation before indicating the ability to practice competitive sports.

Aim

The aim of this study was to evaluate an athlete population with PVC and establish underlying etiologies in order to take a decision regarding practicing sports.

Methods

This is a prospective study which included athletes examined in the Tunisian National Centre of Sports Medicine and Sports Science (TNCSM) from January 2013 to June 2015 who presented PVC on an electrocardiogram.

Results

Five thousand seven hundred and ninety eight athletes were referred to the TNCSM. We identified 42 athletes having PVC with a prevalence of 1.8%. The average age of the study population was 21.6 ± 5.99 years. 83% were men. 88% were asymptomatic. The electrocardiogram was considered normal in 62% of the athletes according to the Seattle criteria. At the Holter monitoring, the average number of PVC was 920 PVC/24 hours. Thirteen athletes had doublets and 11 had triplets. One patient had polymorphic PVC and an R/T phenomenon. The transthoracic echocardiography (TTE) was normal in 71% of cases. Three athletes had hypertrophic cardiomyopathy (HCM). All patients underwent a stress test. The PVC disappeared in 12% of athletes MRI was performed in 10 athletes confirming the three cases of HCM and revealing a case of arrhythmogenic right ventricular dysplasiaand a case of compression of the right ventricle by pectus exacavatum.

Conclusion

After this assessment, five athletes were not allowed to practice sport. This study shows the necessity of a thorough cardiological assessment of athletes with ventricular arrhythmia in order to detect underlying heart disease and prevent sudden death in this young apparently healthy population.

Résumé

Introduction

Les extrasystoles ventriculaires (ESV) sont généralement considérées comme une anomalie électrocardiographique bénigne chez les athlètes. Cependant, elles peuvent être un indice de présence d’une cardiopathie sous jacente qui peut augmenter le risque de survenue de mort subite. Cela implique la nécessité d’une évaluation cardiologique avant d’indiquer l’aptitude de pratiquer des sports de compétition.

Objectif

L’objectif de ce travail était d’évaluer une population d’athlètes avec des ESV et de déterminer d’éventuelles étiologies sous-jacentes afin de prendre une décision concernant la pratique des sports.

Méthodes

Il s’agit d’une étude prospective qui comprenait des athlètes examinés au Centre national tunisien de médecine du sport et de sciences du sport (TNCSM) de janvier 2013 à juin 2015 qui ont présenté des ESV sur un électrocardiogramme.

Résultats

Cinq milles sept cents quatre vingt dix huit athlètes ont été référés au TNCSM. Nous avons identifié 42 athlètes ayant des ESV avec une prévalence de 1,8 %. L’âge moyen de la population étudiée était de 21,6 ± 5,99 ans. 83 % étaient des hommes. 88 % étaient asymptomatiques. L’électrocardiogramme a été considéré comme normal dans 62 % des athlètes selon les critères de Seattle. À l’Holter, le nombre moyen d’ESV était de 920 PVC/24 heures. Treize athlètes avaient des doublets et 11 avaient des triplets. Un patient avait des ESV polymorphes avec phénomène R/T. L’échocardiographie transthoracique (ETT) était normale dans 71 % des cas. Trois athlètes avaient une cardiomyopathie hypertrophique (CMH). Tous les patients ont eu une épreuve d’effort. Les ESV ont disparu chez 12 % des athlètes. L’IRM a été réalisée chez 10 athlètes confirmant les trois cas de CMH et révélant un cas de dysplasie arythmogène du ventricule droit et un cas de compression du ventricule droit par pectus exacavatum.

Conclusion

Après cette évaluation, cinq athlètes ont été classés inaptes à la pratique du sport. Cette étude montre la nécessité d’une évaluation cardiologique approfondie des athlètes avec arythmie ventriculaire afin de détecter les maladies cardiaques sous-jacentes et de prévenir la mort subite dans cette jeune population apparemment en bonne santé.

Keywords

Athletes
Premature ventricular contraction
Echocardiography
Stress test
Holter monitoring
Magnetic resonance imaging
Sudden death.

Mots clés

Athlètes
Extrasystoles ventriculaires
Échocardiographie
Épreuve d’effort
Holter rythmique
Imagerie par résonance magnétique
Mort subite

Autor / Fonte:A Ben Halima, D Kobaa, M Ben Halima, S Ayachi, M Belkhiria, H Addala Annales de Cardiologie et D´angéiologie 2019 January 22
Link: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003392818302026?